Logement étudiant : la piste de la gratuité.

la piste de la gratuité

Les débuts de la vie d'étudiant s'apparentent bien souvent à un coup de massue financier pour les familles. Entre le logement, l'alimentation et les dépenses liées aux diverses réjouissances nocturnes, le budget par mois s'élève à un peu plus de 1 000 € en province.  

Le principe est simple : un Montpelliérain voulant bénéficier gracieusement d'un toit à Lyon pour ses études devra lui-même, par le biais de sa famille, s'engager à mettre à disposition une chambre pour un autre étudiant. Dans le cas où sa famille accueille quelqu'un, il n'aura pas un centime à débourser pour être hébergé chez ses hôtes lyonnais, excepté un euro par jour pour la maintenance de la plate-forme. Si sa famille n'accueille personne, il devra payer seulement 100 € par mois en plus.

"Proposer un hébergement gratuit pour des longues durées"

L'idée commence à germer quand Florence découvre le site Couchsurfing ; 400 000 personnes dans le monde entier prêtes à proposer un lit ou un canapé pour quelques voyageurs de passage. Elle accueille elle-même gratuitement des visiteurs pendant un an et demi pour des courts séjours. "Parallèlement, j'entendais sans arrêt des collègues parler des importants frais engagés pour loger leurs enfants. Je me suis dit qu'il fallait adapter ce concept pour les étudiants et proposer un hébergement gratuit pour des longues durées : un semestre, voire une année scolaire."

En janvier de cette année, Florence réalise que son fils Yann va également quitter son cocon familial d'Aix-en-Provence pour intégrer, à la rentrée, une classe préparatoire scientifique et technique, à Lyon ou à Paris. Elle mobilise alors un ami de son frère à Montpellier, Christophe Garde, pour créer le site. Afin de lancer l'activité, elle convainc des amis à Alès et même sa mère à Montpellier de proposer un petit logis. Elle-même va accueillir une jeune Marseillaise inscrite en fac d'histoire, à Aix.

La famille à contribution

Éliane, la maman, occupe avec son conjoint un vaste appartement de 128 m2 à deux pas de l'École nationale de chimie, non loin du stade Philippidès. "Je suis prête à accueillir des étudiants pour des périodes d'examen ou simplement le temps de trouver un appartement", précise-t-elle. La petite chambre lumineuse est équipée de sa propre douche, et la vue est imprenable sur le Verdanson, bordé de terrains de tennis.

Pour l'instant, seules quatre familles sont inscrites sur la plate-forme. "Nous relayons par ailleurs des annonces de locations peu onéreuses d'appartements du site leboncoin.fr. J'ai également une cohorte d'étudiants ambassadeurs, des copains de mes enfants, de Toulouse à Grenoble !", s'enthousiasme Florence Vaysse, qui compte sur la période estivale pour attirer un maximum d'étudiant sur CoucouStudent.